Hal Ingberg architecte_4626, rue Saint-Urbain_Montréal_H2T 2V8_info@halingberg.com_514.843.6578

BUZ

Buz is a “perceptual painting” that explores colour and optical ambiguity.

The painting covers an entire wall just behind the glass curtain of the entrance to the Centre communautaire de l’est à Pierrefonds designed by les architectes FABG. Because, the wall faces a generous entrance forecourt where it may be seen at a glance, it seemed somehow important that it vibrate with colour.

Buz is conceived as a triptych with a structure of alternating stripes. The center of the work is a square with narrow bands in three hues of green. To the left, the wall is painted in stripes of two  hues of red. To the right, paint is applied in stripes of two  hues each of gold and deep blue.

 

The contrapuntal hues of green stripes create an optical wave or buzz that immediately holds our attention.The red stripes are alike in hue and can barely be distinguished from each other from afar. But from up close they to create an ocular vibration that force the eye to adjust to their similarity. The visual effects caused by the blue and gold stripes lie somewhere between those of the previous two perimeters of colour.

 

Client: Ville de Montréal

Location: Pierrefonds-Roxboro, Québec

Team: Nicolas Grenier, Hal Ingberg

Budget: $19,000

Competition laureate

Photographs: Steve Montpetit

Buz est un “tableau perceptuel” qui explore la couleur et l’ambiguïté optique.

 

Le tableau couvre un mur entier tout juste derrière le rideau de verre à l’entrée du Centre communautaire de l’est à Pierrefonds, conçu par les architectes FABG. Puisque le mur fait face à une avant-cour d’entrée généreuse, d’où il peut être vu d’un coup d’œil, il apparaissait important que, d’une certaine manière, il soit vibrant de couleur

 

Buz est conçu en tant que triptyque selon une composition de rayures alternées. Le centre de l’œuvre est un carré avec des bandes étroites en trois nuances de vert. Du côté gauche, le mur est peint de rayures en deux nuances de rouge. Du côté droit, la peinture est appliquée en rayures en deux nuances, tant pour le doré que pour le bleu profond.

 

Les nuances contrapuntiques des rayures vertes créent une ondulation optique ou un bourdonnement (buzz) qui immédiatement s’empare de notre attention et la retient. Les rayures rouges sont semblables en nuance et peuvent à peine être différenciées les unes des autres à distance. Mais de près elles créent une vibration oculaire qui oblige l’œil à s’ajuster à leur similarité. Les effets visuels causés par les rayures bleues et dorées se situent quelque part entre ceux des deux surfaces de couleur précédentes.

 

Client : Centre communautaire de l’est à Pierrefonds

Lieu : Pierrefonds-Roxboro, Québec

Équipe : Nicolas Grenier, Hal Ingberg

Coût de réalisation : 19 000$

Concours municipal : Lauréat

Photographies : Steve Montpetit